13/08/2007

BOULETTES GRAND-MAMAN

Voici une recette familiale de boulettes, transmise de mère en fille dans la famille de Ch. Heuse

1kg. de bouilli plate cote désossé  (précision : le bouilli plate côte est du boeuf et doit être cuit au court bouillon avec des légumes, poireaux, carottes, céleris, navets, oignons piqués avec un clou de girofle, feuille de laurier, une gousse d'ail, sel et poivre) ;
1kg de mélange veau porc finement haché,
2 gros oignons,
+ ou- une tasse de lait,
3 œufs,
4 biscottes,
du saindoux,
sel, poivre, muscade, et, très important, de la sarriette fraîche ou séchée (pas en poudre).

Hacher grossièrement les oignons, les blanchir dans une sauteuse.
Passer a la moulinette le bouilli en intercalant les oignons et deux biscottes
(les deux dernières biscottes pour vider la moulinette).
Dans ce mélange,  ajouter le hachis veau porc, le lait, les oeufs et les épices.
Ne pas oublier pas la sarriette.
Mélanger coNvenablement tous les ingrédients.
Avec la paume des mains, façonner les boulettes, puis les cuire a la poêle au saindoux.

Pour la sauce :
deux gros oignons,
deux tranches de lard fumé,
deux a trois cuillerées à soupe de sirop de Liège,
une ou deux cuillerées à soupe de vinaigre blanc selon le goût (trop de vinaigre n'est pas à conseiller),
un verre d'eau,
sel et poivre.

Hacher finement les oignons et le lard,
les colorer légèrement dans une casserole en même temps,
déglacer avec le vinaigre,
ajouter le sirop, l'eau, le sel et le poivre,
laisser mijoter environ 1 heure.
Si la sauce est un peu liquide, la lier avec du Maïzena ou un peu de beurre manié.
Ajouter les boulettes, laisser mijoter dix minutes et servir.

Pour plus de sauce augmenter les ingrédients.
Les boulettes froides sans sauce sont extra.
Elles se conservent très bien au surgélateur.

Ch. Heuse nous dit que les enfants adorent, et on veut bien la croire, tant cela paraît savoureux !

13:10 Écrit par Nanette | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.